Donner sans dépenser, c’est possible !

Temps de lecture : 5 minutes*

Mardi Je Donne est une journée mondiale dédiée à la générosité. Au-delà des soldes de la période des Fêtes, Mardi je donne est un mouvement pour tous ceux qui veulent donner et encourager l’entraide, que ce soit en faisant un don ou du bénévolat, en aidant un voisin ou en passant le mot.

Pour faire un don à une association, rendez-vous directement sur son site ou sur le site de Mardi Je Donne. Pourquoi ne pas offrir un bon pour Noel, au nom d’un proche ? Nous vous reviendrons avec des idées de cadeaux éco-responsables dans un prochain article. Pour donner sans ouvrir son portefeuille, le bénévolat est une bonne solution, mais si vous n’avez pas d’argent ni de temps à offrir pour le moment, on a aussi pensé à vous.

Pourquoi faire du bénévolat ?

Faire du bénévolat permet de prendre part à un changement positif dans la société. En faisant du bénévolat, on se sent utile, on fait sa part de colibri. L’estime de soi est valorisée quand on aide la communauté. Des petites attentions particulières peuvent également encourager à faire le premier pas mais en général, si les bénévoles restent sur le long terme, c’est plutôt grâce aux liens qu’ils ont créés, à la communauté qu’ils ont intégrée, et bien sur à la passion qu’ils continuent de développer pour la cause. Je connais des gens très bien qui ont commencé le bénévolat par opportunisme, pour assister à un concert de Patrick Watson … et qui sont encore bénévole dans la même association 4 ans plus tard ! Dans ces cas-là, c’est une relation gagnant-gagnant. 🙂

Il est reconnu qu’être bénévole est bon pour la santé. Selon une étude de l’Université du Texas, le bénévolat réduirait les risques de dépression, surtout chez les personnes âgées de plus de 65 ans. En effet, le fait de donner à autrui permet de libérer de l’ocytocine, l’hormone du bien-être, et réduit le stress. Ce n’est pas étonnant si les entreprises offrent des journées de bénévolat à leurs employés. Le bénévolat corporatif permet aux employés de développer une synergie tout en apprenant à se connaître. Vous aimez lire ? Vous pouvez compléter votre tour d’horizon des bonnes nouvelles liées au bénévolat en lisant L’entraide de Pablo Servigne et Gauthier Chapelle.

Que pourrais-je faire en tant que bénévole ?

Il y a forcément quelque chose pour vous ! Être bénévole, ça peut être servir des repas aux plus démunis, mais aussi faire du hockey avec cet enfant que vous accompagnez pendant des mois. Faire du bénévolat, c’est aussi bien traduire un document depuis chez vous, que récolter de l’argent pour une guignolée ou offrir du soutien scolaire.

Vous aimez cuisiner ? Rapprochez-vous d’une popote roulante ! Vous aimez faire du vélo, contactez le Santropol Roulant ! Vous aimez lire ? L’ONG Vues et voix recherche des bénévoles pour enregistrer des livres audio pour les malvoyants. Vous aimez écrire et avez de merveilleuses qualités humaines? Accompagnez un camelot-rédacteur dans la production d’articles qui seront publiés dans le magazine l’Itinéraire !

Il y a autant de formes de bénévolat que de bénévoles !

Je veux être bénévole. Mais où ?

Il y a des chances que vous suiviez déjà la page Facebook d’une association dont la mission vous parait particulierement interessante. Ou bien, vous avez un ami qui vous parle souvent de tel organisme… Ou encore cette collègue qui profite des journées de bénévolat payées par votre employeur. C’est le moment de contacter ces personnes qui pourront vous orienter vers une structure sympa où votre temps fera une différence.

Si vous n’avez pas envie de passer des heures à chercher, allez voir le site de Simplik. Il y a une carte pour trouver les besoins en bénévoles juste à côté de chez vous, le jour où vous êtes disponible. Grâce au classement par thème, vous pouvez choisir de ne voir que les besoins en bénévolat qui correspondent à la cause qui vous touche le plus : Nature, Solidarité, Sport et Culture ou Enfance. Au moment où j’écris cet article, des graphistes et comptables sont recherchés, et RECYC-QUÉBEC recrute des bénévoles pour guider et sensibiliser les spectateurs à recycler leurs déchets lors des games de Hockey au Centre Bell. Le Centre d’action Bénévole de Montréal est une autre façon de trouver le bénévolat qui vous correspond. Vous pouvez consulter leur site, les appeler ou les rencontrer.

À part le bénévolat, comment donner sans payer ?

Pour le moment, vous n’avez pas d’argent à donner et pas de temps à consacrer au bénévolat ? Voilà quelques manières de contribuer.

Une paire de lunettes qui rapporte $10 à un organisme

Le bonhomme à Lunette a pour mission de rendre la vision accessible en fournissant des verres et montures de qualité à des prix abordables, à partir de $20 pour les assistés sociaux. Et pour chaque paire de lunettes achetée, le Bonhomme à lunettes remet $10 à une association que vous choisissez ! C’est une des bonnes raisons de choisir cette entreprise sociale pour votre prochaine paire.

Le tiroir magique

Chez Pistes Vertes, on a trouvé un moyen de donner au suivant tout pratiquant le minimalisme. On l’a appelé notre tiroir magique. Le tiroir magique coupe court aux débats interminables tels que “T’es sûr qu’on peut se passer de cette casserole ? , C’est bien d’en avoir 6 quand on reçoit des amis non ? Puis c’est pas la même taille que les autres”. Ce genre de casserole se retrouve maintenant dans le tiroir magique pour une durée indéterminée. Avec le bijou dont on ne veut plus, le vieux pantalons de ski, le carnet mignon qu’on a depuis 5 ans mais jamais utilisé… Quand le tiroir est plein, si les items n’ont pas été utilisés jusque là, on amène le tout chez Petits Frères, qui brise l’isolement des personnes âgées, ou Renaissance, qui offre un programme d’insertion en emploi suivi à des centaines de personnes chaque année. Non seulement, vous vous faites un bien fou grâce au désencombrement, mais en plus vous soutenez les plus démunis et vous donnez une seconde vie à vos objets. ’organisme Les Petits Frères accueille et accompagne les personnes seules du grand âge, afin de contrer leur isolement. À Renaissance, 100 % de vos dons soutiennent le programme d’insertion en emploi suivi par des centaines de personnes chaque année.

On récapitule les étapes du tiroir magique:

  1. Mettre dans le tiroir magique tous les objets dont on se demande si on en a vraiment besoin;
  2. Si on en a vraiment besoin, aller récupérer l’objet dans le tiroir;
  3. Quand le tiroir est plein, emmener tout le stock dans un boutique de dons près de chez soi.

C’est facile et ça fait du bien, testé et approuvé !

Faire ses recherches avec Lilo

Lorsqu’on utilise un moteur de recherche tel que Google ou Yahoo, on donne indirectement de l’argent à ces multinationales. “Si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit”. Lorsque on fait des recherches sur Internet, une partie des résultats correspond à des publicités d’annonceurs qui paient pour apparaître dans les résultats de recherche. Aimeriez-vous choisir dans quelles poches atterrissent les revenus générés par vos recherches ? Avec Lilo, vous choisissez entre une foules d’organisations telles que Alternatiba, Sea Shepherd, Disco Soupe, Colibris ou encore HOP, dont nous vous parlions dans cet article. Les gouttes d’eau font référence à la part de chacun qui “apporte sa goutte d’eau” pour contribuer à financer les projets.

Si vous utilisez Lilo a partir de ce lien, je pourrai offrir 100 gouttes d’eau à l’association de mon choix. C’est la légende du colibri qui a inspiré Lilo et l’histoire de la goutte d’eau.

On vous parle surtout de Lilo car c’est le moteur de recherche que nous utilisons mais on peut aussi mentionner Ecosia, qui a déjà planté plus de 40 millions d’arbres grâce aux revenus générés par les recherches. Vous utilisez un moteur de recherche alternatif qui n’est pas listé ici ? Ecrivez-nous et nous l’ajouterons !

* PS : Durant ces 5 minutes de lecture, près de 2 millions de requêtes ont été effectuées sur Google. Chaque recherche émettrait 7 grammes de CO2, soit autant que chauffer une demi-bouilloire !


Pour aller plus loin

https://www.leslibraires.ca/livres/l-entraide-l-autre-loi-de-pablo-servigne-9791020904409.html

http://www.bonhommealunettes.org/#partenaires

https://www.vuesetvoix.com/ressources-humaines/

https://santropolroulant.org/fr/devenir-benevole/

http://www.lilo.org/?utm_source=invitation&code=5bfd5ce31b6aa

https://www.consoglobe.com/recherche-google-combien-c02-3588-cg

https://www.liberation.fr/terre/2013/11/03/co2-une-recherche-google-egale-une-tasse-de-the_944256

Sources

https://www.presse-citron.net/6-moteurs-de-recherche-alternatifs-a-google/

https://quebec.huffingtonpost.ca/2013/06/19/benevolat-sante_n_3465035.html

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12473312

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s